bannière

Historique

L'initiateur et le premier président de l'association fut Monsieur André Coron, Directeur de la Fraternelle, devenue Cité Nouvelle, très actif dans le champ social.

Pour créer l'association le 27 mai 1971 il mobilise notamment :

  • des sociétés HLM
  • des caisses de retraite
  • le docteur Pierre Serpantié, et des bénévoles dans son entourage.

L'objet social fondateur de l'association est « la gestion et le fonctionnement d'un foyer résidence pour personnes âgées ou personnes isolées, construit sur la commune de Saint-Chamond... ». Il s'agit de la Renaudière, qui est alors un établissement de 65 lits.

L'association veut mobiliser les énergies de personnes physiques ou morales, privées ou publiques, pour répondre à un besoin médico-social insatisfait à l'époque : la recherche de sécurité, de confort et de convivialité de beaucoup de retraités, autonomes pour la plupart.

Le souci de la qualité et de la globalité de la vie proposée à la Renaudière est inscrit dans les premiers statuts :

« L'association a pour but de fournir des conditions d'hébergement agréables et modernes, aux résidents désirant bénéficier de services collectifs, résidents qui pourront trouver dans le Foyer des installations et des équipements divers dans les domaines médico-social, culturel et éducatif, etc. »

L'association voulait aussi :

« Représenter tous les occupants et futurs occupants dans leurs rapports nécessaires avec les administrations publiques et privées, les organismes sociaux. »

Pendant les premières années, La Renaudière accueille principalement des cadres et agents de maîtrise de l'industrie métallurgique de la vallée du Gier.

En 1989 le docteur Pierre Serpantié, cancérologue, devient, après Monsieur Falissard, le troisième président de l'association. Il s'attache à promouvoir les dispositifs d'aide sociale auprès des résidents ce qui permet d'accueillir aussi des personnes moins aisées financièrement.

Madame Monique Douet lui succède. Sous sa présidence, l'établissement est médicalisé en 1991 par la création d'une section de cure médicale de 30 lits.

C'est sous sa présidence également, et sous l'impulsion de monsieur Félix Franc, qu'un groupe chargé de l'animation de la résidence et de la relation avec les résidents est créé au sein du Conseil d'administration. En juin 2003, l'association est primée par AGRR pour une animation intergénérationnelle associant une école du quartier et les résidents de la Renaudière. Cet événement entraîne la structuration en association du « Conseil d'animation ».

Un travail important de mise en conformité aux nouvelles normes est réalisé entre 1995 et 2000, notamment pour prendre en compte la loi de 1997 créant les EHPAD, suivi de la rénovation totale et de l'agrandissement de l'établissement qui dispose de 95 lits à la fin des travaux en 2005.

En 2002, la Renaudière est le premier établissement de la Loire, avec la Mutualité, à signer une convention tripartite avec l'État et le Département. Le « Foyer Résidence » devient EHPAD. La convention entraîne la création de deux unités de grande dépendance : une unité pour la grande dépen-dance physique et une autre pour la grande dépendance psychique.

En 2007, la convention tripartite est renouvelée, sous la présidence de monsieur Marc Audras. Elle comporte le projet de création d'un accueil de jour pour des personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de maladies apparentées pour répondre aux besoins du bassin de vie du Gier.

Ainsi, l'association a fait preuve, tout au long de son histoire, d'une grande réactivité pour remplir ses missions et s'adapter aux évolutions des besoins des personnes âgées, dans un souci constant de qualité, de globalité de la vie et d'ouverture à l'environnement.